Les Championnats suisses de skicross ont eu lieu dimanche dernier à Hoch-Ybrig dans le canton de Schwyz. De violentes averses ont contraint les organisateurs à déplacer au dimanche les compétitions nationales programmées le samedi. Imperturbable face à ce report, le tenant du titre et membre de l’équipe nationale Alex Fiva a empoché ses deux titres de champion suisse haut la main. Chez les dames, c’est Nicole Frei qui l’a emporté au terme d’une finale captivante et a été sacrée championne suisse pour la première fois.

 

L’élite suisse du skicross s’est retrouvée le week-end dernier pour disputer les Championnats nationaux sur la piste « Sterne » à Hoch-Ybrig. À l’exception de Fanny Smith et d’Armin Niederer qui ont profité de ce week-end pour préparer les courses des CHM du 18 mars à la Sierra Nevada, toutes les grandes pointures suisses en bonne santé et autorisées à participer ont pris le départ.

Les fortes pluies qui se sont abattues sans discontinuer du jeudi matin au vendredi sur la région ont contraint les organisateurs à déplacer les Championnats suisses du samedi au dimanche. La piste avait en effet trop souffert pour être prête à temps pour les courses de samedi. Ce report était assurément la bonne décision à prendre, les Championnats suisses ont ainsi pu bénéficier d’une excellente météo et de bonnes conditions d’enneigement le dimanche.

Alex Fiva paré pour les CHM

Une petite semaine avant les Championnats du monde de skicross à la Sierra Nevada en Espagne, Alex Fia a fait montre d’une forme éblouissante. À 31 ans, il s’est facilement qualifié pour la finale et dans la course décisive, il s’est habilement détaché du peloton de tête. Alex Fiva a défendu son titre haut la main et s’est offert le podium des Championnats suisses de skicross pour la quatrième fois au cours des cinq dernières années. Lors de la finale, il a relégué Peter Stähli et Marc Bischofberger aux deuxième et troisième places.

Nicole Frei l’emporte à la photo finish

Si chez les hommes, l’issue de la course ne faisait pas l’ombre d’un doute, chez la dames, la compétition s’est achevée sur un résultat plus que serré. Dans une finale haletante, Nicole Frei s’est littéralement jetée sur la ligne d’arrivée s’offrant ainsi son premier titre de championne suisse. Deux jours à peine avant son 25e anniversaire, elle s’est elle-même offert le plus beau des cadeaux. Les yeux remplis de larmes de joie, elle s’est exprimée sur sa victoire : « Je n’arrive même pas à croire que j’ai réellement gagné ! ».

Zoé Cheli et Talina Gantenbein ont quant à elles été coiffées sur le fil. Après un moment de déception à la suite de cette victoire manquée, elles ont quand même pu se réjouir de leurs deuxième et troisième rangs respectifs.

L’âge ne protège pas de la vitesse

Avec Alex Fiva et Nicole Frei, ce sont en fait les deux aînés des compétiteurs qui se sont adjugé le titre en finale. Alex Fiva (31) a en effet éliminé ses concurrents plus jeunes Peter Stähli (27), Marc Bischofberger (26) et Jonas Lenherr (27), tandis que Nicole Frei (24) s’est imposée dans une finale truffée de jeunes talents devant Zoé Cheli (21), Talina Gantenbein (18) et la Britannique Emma Peters (19).