Un ciel orange habillant les Alpes valaisannes et un parcours de skicross saupoudré de poussière su Sahara : Les épreuves de Coupe d’Europe de samedi dernier semblaient se dérouler sur une autre planète. Si les compétitions du samedi ont pu se tenir dans ce cadre spectaculaire, les courses FIS ont, elles, dû être annulées dimanche en raison de la mauvaise visibilité. 

Après l’annulation des courses de Coupe d’Europe et FIS des 27 au 31 janvier à Lenk en raison des conditions météorologiques défavorables, l’Audi Skicross Tour a enfin pu reprendre ses droits le week-end dernier à Crans-Montana. Les épreuves de Coupe d’Europe annulées ont pu être rattrapées samedi, et ce, dans un décor à couper le souffle. Le sable du Sahara a enveloppé les Alpes valaisannes de manière aussi magique qu’impressionnante, n’épargnant pas le site de compétition. En sus des performances des athlètes de l’élite européenne, les protagonistes ont ainsi pu assister également à un beau spectacle naturel. Ce fut une réelle bouffée d’oxygène après ces nombreuses annulations.

Le lendemain, toutefois, la météo est une nouvelle fois venue contrecarrer les plans des athlètes et des organisateurs.  Malgré les chutes de neige annoncées, le programme a été maintenu dans un premier temps. Les conditions de visibilité se dégradant, empêchant même l’hélicoptère de décoller, les courses FIS prévues ont finalement dû être annulées, étant donné que les interventions de sauvetage ne pouvaient plus être assurées. La sécurité étant la priorité absolue, « faire preuve de flexibilité » reste la devise de l’Audi Skicross Tour pour cette saison 2020/21.

Vers les classements 

Plus de photos