Le coup d’envoi du Coop Skicross Tour de ce week-end au Rinderberg est littéralement tombé à l’eau. Après avoir dû repousser la Coupe d’Europe à dimanche, annuler la course open, la météo a finalement obligé les organisateurs à annuler la course de Coupe d’Europe. La piste n’a pas résisté à la pluie et aux températures anormalement douces, et ne permettait donc pas le déroulement d’une épreuve équitable et conforme aux normes de sécurité.

Aucun reproche ne peut être fait à l’équipe organisatrice, qui a tout mis en œuvre pour maintenir la piste dans un bon état. Après d’importantes chutes de neige vendredi soir, le team technique de Gstaad Mountain Rides, une quarantaine de personnes de la protection civile ainsi que de nombreux professeurs de ski sont parvenus à remettre la piste en état durant la journée de samedi. Mais dimanche matin, il a fallu se rendre à l’évidence : la météo ne s’était pas calmée pendant la nuit comme prévu, même au contraire. Le bon déroulement de la compétition était impossible.

Le skicross est une des disciplines les plus dures des sports de neige et si la piste est trop molle, la sécurité n’est plus garantie. « Bien sûr que nous sommes très déçus de cette situation, mais la piste représentait un danger pour les coureurs, nous n’avions donc pas le choix que d’annuler les épreuves. » affirmait le président du comité d’organisation après l’annonce de l’annulation.